Deutz

Hommage William Meurtet 2015

Blanc750 mlEtui

75,00  TTC

à l'unité

71,25TTC

par 6- 5 %

Deutz
En stock
Message cadeau disponible lors de la commande
Pays :
France
Région :
Champagne
Appellation :
Champagne
Cepages :
100% Pinot Noir
Degré d'alcool :
12,0%

Deutz Hommage William Deutz Meurtet 2015

Le Champagne Deutz est une maison de Champagne fondée en 1838 par William Deutz et Pierre-Hubert Geldermann, à Aÿ, avec un vignoble d’environ 200 hectares, dont 42 hectares en propriété.

Dégustation:
L’aspect visuel de Deutz Meurtet 2015 est délicat : tant par la finesse de la bulle que par l’intensité Chromatique …. Un signe annonciateur !

La personnalité distinguée du vin, son premier attrait. Elle s’adresse au dégustateur de façon harmonieuse, courtoise et franche. Les arômes de fruits blancs, jaunes (abricot, bigarreau..) forment une fratrie cosmopolite et unie à la fois. L’accent réglissé ne la divise pas.

L’éventail s’élargit en bouche. D’autres « couleurs » rejoignent les rangs avec les notes goûteuses de fruits rouges (plutôt cerise, à ce stade).
Le sous-sol calcaire encadre les expressions et régit l’ordre de marche par une tension révélée en entrée de palais et qui, via le milieu de bouche, persistera jusqu’à la fin de mâche.

Noblesse du fruit et du terroir s’unissent pour se sublimer. À l’image des personnalités bien nées, le temps d’une génération apportera beaucoup à tous les attributs de ce pinot noir d’exception.

Assemblage:
Deutz Meurtet 2015 est elaboré à partir de Pinot Noir d’Aÿ, issu exclusivement de la parcelle dite « Meurtet». Cette parcelle est propriété du Champagne Deutz.

Accords mets vins:

Deutz Hommage William Deutz Meurtet 2015
Apéritif de style, répondant à un prénom qui serait épicène, la cuvée Hommage à William Deutz Millésimé née de la parcelle « Meurtet » accompagnera avec bonheur les prémices d’un grand repas gastronomique (foie gras, sashimis, langoustines ou homard, grillé ou en sauce légère…), des volailles ou des « steaks de thon » cuisinés de façon traditionnelle ou un brin exotique.

La distinction naturelle ne s’accommode-t-elle pas de tous les accents de la Terre ?