Bollinger

Côte aux enfants 2015

Rouge750 ml

119,00  TTC

à l'unité

113,05TTC

par 6- 5 %

Bollinger
Rupture de stock
Message cadeau disponible lors de la commande
Pays :
France
Région :
Champagne
Appellation :
Bouzy
Cepages :
Pinot Noir
Degré d'alcool :
12,0%
Parker :
91/100

Élaboration :
Assemblage du millésime 2015 : 100% Pinot Noir Grand cru d’Aÿ. Vinification à la bourguignonne. Une production confidentielle réservée aux plus grands millésimes.
Vieillissement : un vieillissement de huit mois en petits fûts de chêne. Le millésime 2015 de la Côte aux Enfants possède un très beau potentiel de garde.

Notes de dégustation :
À l’Oeil : une belle robe grenat.
Au Nez : des arômes de sureau, de réglisse, de groseille et de cerise mais egalament des notes poivrées.
En Bouche : une belle structure tannique et un équilibre aromatique tourné vers les fruits rouges ; des arômes de mûre, de griotte aussi de groseille.

Accords mets vins :
Une noisette de veau au Coteaux champenois rouge. Un tournedos aux échalotes confites avec sauce au vin rouge. Les volailles mais aussi le canard. La tomme de Savoie mais egalement le brie de Meaux.

CONSEILS :
La Côte aux Enfants 2015 est un vin de connaisseurs, à la recherche des spécialités de l’Appellation Champagne. Ce vin étonne par sa concentration et sa puissance. Pour mettre en valeur son style unique, son bouquet ainsi que ses arômes, nous vous conseillons de carafer La Côte aux Enfants 2015 quelques heures avant de le servir à 16°C. Vous pouvez déguster La Côte aux Enfants dans les cinq années qui viennent pour profiter pleinement de l’expression du fruit, ou bien le laisser vieillir en cave pour vivre d’autres sensations de dégustation…

HISTOIRE :
À l’origine, ce sont les vins rouges qui ont fait la renommée du vignoble champenois. Vins favoris d’Henri IV, les Pinots Noirs de la commune d’Aÿ étaient les plus prisés à la cour de France. La Côte aux Enfants est issue d’une parcelle abrupte, aux abords d’Aÿ. C’est Jacques Bollinger qui l’a patiemment reconstituée, au début du XXe siècle, alors que plus de cinquante propriétaires se la partageaient ! Bollinger est désormais propriétaire des quatre hectares d’un seul tenant de ce lieu-dit. Depuis 2009, la vigne y est travaillée selon les principes de l’agriculture biologique.